Swan Board, épisode 2: Chaînage des effets.

La conception du pedalboard de Swan Vaude nous permet de mettre en avant la problèmatique du chaînage des effets: question qui revient très souvent sur les forums et réseaux sociaux. Voici comment on fait chez Ministry of Tones et on vous explique pourquoi.

Dans la demande initiale de Swan, nous devions pouvoir caser tout ça:

PDB SWN

On retrouve les différents types de pédales présentes sur le marché et dans le rig de nombreux guitaristes à savoir:

  • Des pédales d’expression (Volume, Wha, Whammy)
  • Accordeur
  • Compresseur
  • Pédales de saturation
  • Délay
  • Reverb
  • Equalizer

L’organisation générale du pedalboard donnera ça:

Chainage Swan

Nous avons séparé les effets qui devront aller directement dans la boucle d’effet et ceux qui iront dans la prise input de l’amplificateur (Amp Front). Pour faire tout ça nous avons fait le choix de fabriquer une interface de pedalboard qui centralise tous les branchement internes et externes afin de faciliter la mise en place et fiabiliser les branchements: Toutes les sorties  et prise guitare sont équipées en prises Neutriks à verrouillage, toutes les connections internes  d’entrée et sortie de boucle sont faites sur mesure avec cable Sommer et prise type pancake. Pour l’ordre de chaînage nous avons procédé comme suit:

Pour la ligne Amp Front

  1. Boss FV30
  2. Polytuner (sortie de la chaîne grâce à la sortie idoine de la FV30)
  3. Wha vox
  4. Whammy 5 (avant les saturations pour avoir un signal le plus propre possible avant d’être attaquée)
  5. SP compressor Xotic
  6. Cream can Benrod
  7. Mesa flux drive (Ces deux dernières pédales sont chainées dans l’ordre des valeurs de gain disponibles du plus petit au plus grand)

Pour la FX loop

  1. Delay Tc electronic Helix
  2. Reverb Strymon El capistan
  3. Reverb Ministry of Tones Reverberatio
  4. Ministry of Tones Aequatio

Pour l’ordre nous préfèrons laisser le délay en début de boucle, pour une fois de plus avoir un signa bien propre et en ensuite insérer les reverbs et equalizer qui participeront à l’ambiance sonore et au rendu.

Sur chaque ligne nous avons mis un buffer débrayable en cas d’utilisation de cable longs (scène oblige) pour garder un niveau de signal décent et une bonne qualité sonore ces buffers proviennent de musikding et seront assemblés et intégrés directement au PDB

3pdt-buffer-kit.

Toutes les liaisons internes sont faites grâce à des patchs EBS flat cable choisis pour leur encombrement minimaliste leur fiabilité et la qualité de transmission du signal.

12110137_800

Dernier point en cas d’ampli sans boucle d’effet on peut obtenir une configuration « all in front » en patchant la sortie Amp front avec le Send de la boucle d’effet et utiliser la sortie return pour attaquer l’ampli: simple et efficace.

Prochain épisode, l’alimentation de tout ce beau monde! N’hésitez pas à commenter , partager cet article ou poser des questions, nous sommes là pour ça!

Rule your tone!

cropped-mot.png

Swan Board, épisode 1: analyse structurelle et prise de tête.

Bienvenue dans l’épisode 1 de la création du Swan Board! Aujourd’hui nous allons vous expliquer les choix fait pour la création de ce pedalboard et les différentes réflexions menées pour arriver à définir une forme!

Quand Swan m’a parlé de son tour US de cet été, j’ai su tout de suite qu’il fallait faire quelque chose pour son pedalboard qui certes, l’accompagne depuis un certain temps, mais est surtout un bricolage heureux et fonctionnel: il était temps de passer en mode pro.

28081018_10213498858400692_552005649_o

D’autant plus que le GAS ayant rattrapé Swan, il fallait prévoir quelque chose de beaucoup plus conséquent que ce soit en taille, alimentation, fonctionnalités. La première mission était donc de pouvoir caser tout cela dans un pedalboard…

PDB SWN

Au chapitre des nouveautés par rapport à l’ancien:

  • La whammy 5 de Digitech
  • Une pédale de volume BOSS FV 30 H
  • L’equalizer Aequatio de Ministry of Tones
  • Une pédale de reverb Reverberatio de Ministry of Tones
  • Et surtout le méga (comprendre gros) switcher du Laney Ironheart

Cela fait du monde sur le pont… la contrainte principale était d’avoir le format le plus compact et transportable possible!

Enfin en terme de contrainte il faut intégrer dans le pedalboard:

  • Système de fixation des pédales
  • Interface de connection
  • Eclairage
  • Alimentation principale
  • Alimentation USB
  • Buffer

Pour gagner de la place pour les composants techniques et faciliter l’utilisation du pedalboard, celui ci est pensé sur 2 niveaux, toutes les pédales sont donc accessibles de la même façon, pas de contorsion pour les activer et tout ce qui n’a pas besoin d’être manipulé sur scène se trouve sous la machine. Après avoir créé tous les éléments à l’échelle, nous avons pu simuler différentes implantations pour définir le meilleur format (merci powerpoint)!

V1 Version Gun Case

Guncase

Le gros avantage de cette version, la place et la lisibilité. Les pédales sont positionnées sur le PDB en fonction de leur branchement: la boucle d’effet en haut, le front input en bas, ainsi que le switcher de l’ampli. Autre avantage, trouver un contenant est très facile, n’importe quelle malette à fusil fait l’affaire (d’où guncase).

V2 Version Classique

Classic

Classic 2

La version classique se rapproche beaucoup plus de ce que l’on trouve en matière de pedalboard, des dimensions quasi similaires et une grosse variante pour la place du switcher. Encore une fois on retrouve les éléments technique sous la marche avec une place très confortable pour tout caser.

V3 Split Board

Une autre version étudiée et qui en temps normal aurait ma préférence c’est le split board. On divise le pedalboard et 2 parties regroupant les pédales par fonction:

  • Un board Front input
  • Un board FX loop

Les boards sont empilables dans leur flight case et la mise en place est tout aussi facile que pour un board classique.

Split

V4 Super compact

Après maintes réflexions, nous en sommes venus à penser qu’il fallait réduire la taille du plus gros élément qui conditionnait tout le reste: le switcher Laney. Le parti a été pris d’en commander un nouveau,de le désosser et de l’intégrer à la structure du pedalboard afin de de gagner un maximum de place pour atteindre un format très compact. De même le choix de la pédale de volume a basculé sur la Boss FV 30 ( initialement une FV 500 prévue) pour les mêmes raisons: gain de place et de poids.

Compact.png

Matière:

Dans le but de faire léger, le pedalboard sera fait à partir d »un sandwich Bois/PVC/Bois avec des sections suffisamment épaisses pour résister à toute déformation et également suffisamment épaisse pour pouvoir y loger les systèmes de fixation des pédales (on y reviendra…). La structure sandwich, à épaisseur égale, résiste beauoup mieux aux contraintes de torsion et cisaillement qu’une planche de CTP .Son épaisseur permet aussi d’y passer des cables d’alimentation et de réserver les longueurs excédentaires de patchs.

Sandwich

L’ensemble recevra une couche de vitrificant pour durcir les surfaces et obtenir un produit durable et esthètique.

Au final nous arrivons à ça:Face

Dos.png

Prochain épisode, gestion de l’énergie et connectique!

Rule your tone!

cropped-mot.png

Projet Swanboard

Notre guitariste fétiche, Swan Vaude part cet été en tournée américaine.

36236644_1313088082160684_5109790731707351040_o

C’est l’heure pour nous de concocter un pédalboard digne de ce nom:

  • Solide,
  • compact,
  • malin,
  • esthétique.

On retrouve là les valeurs de Ministry of Tones, mais la recherche et le développement n’aidant pas, impossible pour l’heure de l’équiper avec le perfect rig (qui sera prèt pour le salon de Mannheim en septembre bien entendu). La solution: Un One-Off custom sur mesure étudié dans les moindres détails.

Ce sera donc l’occasion de partager au travers d’une série d’articles le savoir-faire de la maison ainsi qu’une étude des solutions techniques retenues afin de créer le pedalboard ultime pour Swan.

Les contraintes:

  • La quantité de pédales à intégrer: pas moins de 11 pédales plus l’énorme switcher Laney FS 4 pour piloter l’ampli Laney Ironheart IRT studio. Parmi ces 11 pédales on trouve notamment: une Whammy 5, une Wha Vox et une pédale de volume…

PDB SWN

  • Le plus compact possible: le pedalboard doit voyager par avion et être le moins encombrant possible sur la route.
  • Le plus robuste possible: je le répète le pedalboard voyage par avion… et doit faire une tournée bien sur.
  • Maintenance aisée pour pouvoir être réparé par n’importe qui
  • Mise en place facilitée: un pedalboard 4 cables plug and play.
  • Et puis il faut qu’il soit magnifique bien entendu.

La suite au prochain épisode, nous parlerons structure!

Rule your tone

Logo MoT-Final