Swan board épisode 3: Power!!!

Aujourd’hui on aborde le chapitre électricité pour que tout ce petit monde marche et dans toutes les conditions possibles…

Il n’y a pas 36 solutions pour alimenter un pedalboard aussi conséquent: il faut impérativement utiliser des alimentations modulaires. Chez ministry of Tones, nous avons développé un système d’alimentation chaînable pouvant fournir 10, 15 ou 20 sorties… Là vu la quantité de choses à alimenter en plus des pédales (buffer et alimentation USB) nous sommes partis sur un set de 2 alimentations avec 10 sorties.

alimentation

L’alimentation au stade prototype!

Si on compte bien il y a plus de sorties qu’il n’en faut, toutefois non…

 

Alimentation PDB swan

Schéma général de branchement

Les principes retenus pour cette intégration:

  • Connexion unique
  • Adaptables aux normes US (110V 50-60hz)
  • Répartition des effets pour éviter en cas de défaillance une panne totale.
  • Circuit de secours

Connexion unique:

Pour gagner en simplicité lors de l’installation sur scène nous avons décidé de n’utiliser qu’une seule prise au standard IEC. Un boitier de dérivation permettra d’alimenter les deux alimentations et une prise au standard français en cas d’utilisation d’alimentation au format spécifique (notamment pour la Whammy). Cette prise intègre un interrupteur et un fusible de protection.

Adaptation aux normes US:

Les alimentations intègrent toutes un switch pour passer du 220V au 110V. Ainsi selon le pays il suffit d’un cable d’alimentation adapté et de switcher sur la bonne position. Système transparent pour l’alimentation des pédales et qui permet de s’affranchir d’un adaptateur.

Répartitions des effets:

La tentation aurait été grande de répartir les pédales selon leur position sur le pedalboard: un alimentation pour le front et une pour la boucle… Toutefois vu les différentes pédales et les quasi doublons, la solution retenue est de catégoriser et de répartir. Pour chaque alimentation:

  • Une pédale d’expression (whammy ou wha)
  • Une pédale de saturation
  • Une reverb
  • Une pédale de boucle (delay ou l’equalizer)
  • Un buffer
  • Une alimentation USB

Circuit de secours:

Vu que ces alimentations peuvent sortir 500mA sur une sortie 9V nous avons installé un circuit de secours sur chacune d’elles. Le circuit de secours consiste en une daisy chain pré-positionnée et identifiée qui potentiellement vient alimenter les pédales alimentées par l’autre alimentation. Un simple échange de prise suffit à redonner vie au pedalboard si une alimentation tombe en panne. Un code couleur basique (rouge=prise de secours) permet de s’y retrouver facilement. En mode dégradé c’est une alimentation qui fait tout le boulot et si on veut soulager un peu celle ci on pourra désactiver les modules USB!

Schéma secours Swan

Schéma alimentation de secours

Prochain épisode: construction!

Rule your tone!cropped-logo-mot-final.png